english

az
ICOST 2003 et 2009
Workshop MI 5
Workshop MI 4
Workshop MI 3
Workshop MI 2
Workshop MI 1
ICORR 2001
 
1er Workshop Maison Intelligente  2002
 

Quels besoins ? Quels services ? Quels coûts ?


28 Janvier 2002

 

Le 1er Workshop "Maison Intelligente" a été organisé le 28 Janvier 2002 par l'Institut National des Télécommunications, Département RST, Handicom Lab.

 

I    Introduction

II   Comité d'organisation

III  Déroulement de la journée

IV   Compte rendu

V    Liste des participants

 

  Introduction

La prolifération de nouveaux moyens de communication et les nouvelles solutions de traitement de l’information bouleversent les lieux de vie. Le logement, devenu un espace de vie intelligent, doit non seulement être adapté aux personnes qui y vivent, à leurs situations et besoins,  mais aussi être prêt à accueillir de nouveaux systèmes conçus pour soulager le quotidien, décupler les possibilités et atteindre un niveau supérieur de services (accès à Internet, télétravail, éducation, formation, communication, suivi des consommations, recherche de l’information etc.) et communiquer de leur logement vers l’extérieur (le bailleur, l’administration, la commune, les habitants du quartier et de la ville, les entreprises).

Plusieurs industriels et chercheurs s'intéressent de très près au marché de la Maison Intelligente qui, malgré des signes d'une intense activité dans le domaine outre-Atlantique et en Europe, n'arrive toujours pas à décoller par manque d'une demande ou d'applications clairement identifiées. Une autre approche consiste à tenir compte des besoins des personnes handicapées –besoins exprimés depuis plusieurs années- et à apprécier comment la Maison Intelligente pourrait y répondre, pour favoriser leur maintien à domicile par exemple.

En réponse à cette problématique, le Groupe des Ecoles des Télécommunications (GET), associant l’INT d'Evry, l’ ENST Bretagne de  Brest, et l’ENST de Paris, en étroite collaboration avec la Fondation Louis Leprince Ringuet  ont décidé de lancer une action innovante sur la maison intelligente dédiée aux personnes handicapées. Le but de ce projet est d'aborder les différentes facettes des technologies existantes et émergentes pour favoriser leur accessibilité et interopérabilité afin de favoriser l'autonomie des personnes dépendantes à domicile.

 

Participants prévus : utilisateurs, associations, industriels, chercheurs et hospitaliers.

Cette journée devrait permettre d'identifier les services existants et les adaptations nécessaires  pour favoriser leurs utilisations ou l'émergence de nouveaux services afin de répondre aux besoins réels des personnes handicapées et dépendantes. Cela permettra de mettre en place une stratégie intègrant les besoins des utilisateurs, dès la phase de conception ou d'intégration de nouvelles applications.

Merci de vous joindre à nous 

Mounir Mokhtari

Président du Workshop

  Comité d’organisation :

Responsable:

  • Mounir Mokhtari, INT Evry

  • Chantal Vallet, INT

  Déroulement de la journée 

 

09:15 - 09:30 

Accueil - Café

09:30 -12h30

L'état de l'art

  • Action Innovante: Maison Intelligente. M. Mokhtari, INT

  • Web et Handicap Visuel, D. Burger, S. Duchateau, INSERM U.483

  • Accessibilité et Technologies, E. De Chateauvieux, SNCF

Pause

  • Réseaux Domotiques. Y. Lanoé, Raffray, Deltadore

  • Technologies Emergentes. L. Rek, Phillips

12:30 - 13:30

Repas

13h30 - 16h30

Brain storming :

  • Discussion ouverte avec tous les participants

  Compte rendu

             Introduction

Le marché européen de la domotique devrait passer de 94 millions de dollars en 2000 à 432 millions de dollars en 2006 (Development Institue International, 2001). D’après une étude d’Allied Business Intelligence (ABI) sur les systèmes de contrôles domestiques et IP, ce secteur du marché américain devrait atteindre les 3 milliards de dollars en 2005 pour 1,1 milliards de dollars en 1999 (Extrait de la lettre Domotique News de Janvier 2001 - n°142).

Dans l'optique de cerner les applications et services susceptibles d'émerger et d'étudier leurs adaptations aux personnes dépendantes, l'équipe de projet Maison Intelligente, associant l'INT d'Evry, l'ENST Bretagne et l'ENST Paris, a décidé d'organiser un workshop brain storming impliquant plusieurs acteurs du secteur de la Maison intelligente qui pourrait répondre aux besoins des personnes dépendantes (handicapés et personnes âgées). Ce workshop marque le lancement de l'Action Innovante Maison Intelligente soutenu par la direction scientifique du GET (Groupe des Ecoles des Télécommunications) et par la Fondation Louis Leprince Ringuet sur une durée de trois années.

  

 x Déroulement de la journée

M. Mokhtari a commencé par présenter les différents partenaires de l'Action Innovantes Maison Intelligente ainsi que les participants à cette journée.

 V. Deborde, Secrétaire Général de la Fondation Louis Leprince Ringuet, a ensuite présenté brièvement la Fondation. T. de Dieuleveult, ALCATEL et membre de la FLLR, a également participé à la journée.

 M. Mokhtari a exposé les principaux objectifs du projet Maison Intelligente du GET et les besoins liés aux personnes souffrant d'un handicap moteur lourd (tétraplégiques) en termes d'aides techniques

 D. Burger, INSERM, a présenté les projets de recherche et les différentes technologies existantes destinées aux personnes ayant une déficience visuelle. L'accès au web par les mal voyants et non voyants reste un axe privilégié pour favoriser l'accès à l'information.

 E. de Chateauvieux, SNCF, à exposé la stratégie de la SNCF en termes d'accessibilité des sites pour favoriser l'intégration des mal voyants et non voyants à la SNCF et aussi améliorer l'accessibilité des gares aux voyageurs handicapés ou en situation handicapante (personnes avec poussette ou bagages encombrants). Monsieur de Chateauvieux a mentionné le terme "Gare Intelligente" qui pourrait être associée à celui de la maison intelligente. 

 Messieurs P. Raffray et Y. Lanoë, Deltadore, ont présenté les solutions proposées actuellement par Deltadore et qui sont essentiellement basées sur un protocole de communication courant porteur (protocole X2D, propriétaire) et radio. Même si Deltadore affirme que la cible des personnes dépendantes n'est qu'en phase exploratoire, il n'en reste pas moins que plusieurs solutions, commercialisées par cette société, pourraient répondre aux besoins des personnes handicapées.

 Léo Rek, Phillips, a exposé une solution prometteuse pour la maison intelligente par des technologies sans fil essentiellement basées sur le protocole radio Bluetooth. Philips affirme que dans les prochaines années, pratiquement tous les téléphones portables auront intégré une puce Bluetooth.

 x Brain storming 

La discussion de l'après midi a commencé par un brève présentation de D. Girard , Vocalisis, sur une grille concernant les besoins des personnes handicapées, essentiellement handicap moteur. Ce qui a permis d'ouvrir le débat sur les besoins des personnes handicapés.

G. Brisson, EDF, a présenté brièvement les travaux de son équipe concernant un système destiné aux personnes ayant un handicap auditif.

Certains points ont émergés du brain storming, en présence d'Olivier Meule, utilisateur et informaticien, qui a exprimé ses problèmes concernant la téléphonie et aussi l'absence à ce jour d'un poste téléphonique numérique adapté à ses besoins (mains libre).

Nous pouvons résumer les points importants du brain storming comme suit:

  •  La multitude de protocoles réseaux filaire et sans fil, propriétaire ou pas devraient pouvoir être fédérer par une couche commune standard(ex. IP, HomePlug, etc..) pour faciliter le développement d'applications dédiées au handicap.

  • Pas de terminaux téléphoniques adaptés aux handicapés

  • Besoin d'une télécommande universelle qui reconnaît et propose les fonctions par rapport à la position de l'utilisateur

  • Pas de lieux publics aménagés pour les handicapés ou personnes en situations handicapantes

  • Coûts très élevés des différents équipements destinés aux handicapés (pas de prise en charge par la sécurité sociale)

            

 xClôture de la journée 

Tous les participants ont appréciés l'organisation de cette journée informelle qui a permis d'aborder le sujet de la Maison Intelligente et du handicap de façon assez large et transversale à plusieurs domaines de recherches et développements. Cette première prise de contact devrait favoriser l'émergence d'une meilleure synergie entre les différents participants.

Certains participants ont eu l'occasion d'effectuer une brève visite du laboratoire Handicom (Handicap Engineering & Communication Lab.) de l'INT.

 

  Liste des participants

 

 

Prénoms

Noms

Organisme

1

Bessam

Abdulrazak

INT - INSERM

2

Hossam

Afifi

INT-Evry

3

Mohamadi

Ahadach

INT - Univ. Troyes

4

Danielle

Bahu-Leyser

GET / SAG Paris

5

Monique

Becker

 

6

Belgacem

Benmosbah

ENST Paris

7

Jean-Yves

Bouvier

SIADV Laval

8

Gérard

Brisson

EDF

9

Dominique

Burger

INSERM U.483, Paris

10

Maurice

Charbit

ENST Paris

11

Gérard

Chollet

ENST Paris

12

Eric

De Chateauvieux

SNCF

13

Thibault

de Dieuleveult

ALCATEL CIT/ FLLR

14

Claude

Gueguen

 

15

Véronique

Deborde

FLLR / GET, Paris

16

Claude

Dumas

Hôpital Raymond Poincaré, Garches

17

Daniel

Girard

Vocalisis, Versailles

18

Bernard

Grandjean

INSERM U.483, Paris

19

Patrick

Horain

INT, Evry

20

Joelle

Kervarec

France Telecom R&D, Issy-les-Moulineaux

21

Yann

Lanoé

Deltadore, Bonnemain

22

Olivier

Meulle

Savigny-sur-Orge

23

Michel

Meulle

 

24

Abdallah

Mhamed

INT, Evry

25

Mounir

Mokhtari

INT - INSERM U.483

26

Patrick

Raffray

Deltadore, Bonnemain

27

Lilia

Rebai

ENST Paris

28

Léo

Rek

Philips, Le Mont

29

Ramon

Rodriguez

INT-INSERM U.483

30

Christian

Rose

AFM, Evry

31

Maria Teresa

Segarra

ENST Bretagne, Brest

32

André

Thépaut

ENST Bretagne, Brest

33

Chantal

Vallet

INT, Evry

 

 

 

 

nombre de pages visitées 60409

Contact : Mounir Mokhtari : Enseignant Chercheur à TELECOM SudParis.

Accueil Plan du site Contact Plan d'accès Rechercher Mentions légales