english

az
ICOST 2003 et 2009
Workshop MI 5
Workshop MI 4
Workshop MI 3
Workshop MI 2
Workshop MI 1
ICORR 2001
 
2ème Workshop Maison Intelligente  2003
 

Aides technologiques & autonomie

 

26 Février 2003

Le 2ème Workshop "Maison Intelligente" a été organisé le 26 Février 2003 par l'Institut National des Télécommunications, Département RST, Handicom Lab.

 

I    Introduction

II   Comité d'organisation

III  Déroulement de la journée

 

  Introduction
De la domotique à la Maison Intelligente…

 Dans le passé nous avions défini l’accès à l’environnement par le terme domotique que l’on peut résumer ainsi : La domotique regroupe l’ensemble des nouvelles technologies au service de l’habitat, et donc de l’habitant. Elle met en œuvre diverses technologies de communication et de traitement de l’information destinées à prendre en charge les multiples fonctionnalités disponibles dans un logement (éclairage, chauffage, téléphone, alarme, appareils audiovisuels…). Le rôle de la domotique est de centraliser le contrôle de cette prise en charge en un ou plusieurs endroits du logement, ou même depuis l’extérieur de celui-ci.

La définition du dictionnaire est la suivante: « La domotique recouvre l’ensemble des techniques et des études qui tendent à intégrer à l’habitat tous les automates en matière de sécurité, de gestion de l’énergie, et de communication». Dans la réalité la domotique s’est cantonnée principalement aux fonctions de régulation de la température dans le domicile et dans la sécurité contre les intrusions dans les habitations. Aujourd’hui, avec l’engouement pour les accès aux services Internet à partir du domicile, on parle plus de « Maison Intelligente », qui se base sur le terme anglo-saxon « Smart Homes »  devenu générique en reprenant la notion de services à l’habitant par l’intégration des nouvelles technologies.

L’accroissement du nombre de personnes dépendantes dans les années à venir (personnes âgées et personnes handicapées), l’explosion du marché du téléphone portable (37,8 millions de Français sont clients d'un service de téléphonie mobile, soit un taux de pénétration de 62,7% en juin 2002), l’extension des services Internet et la probable « banalisation » de leur utilisation, vont générer un marché de plus en plus important. Grâce aux économies d’échelle réalisées, on peut envisager une réduction des coûts et donc des prix de vente de toutes ces technologies existantes au service du médical, patient et praticien réunis.

L’intégration des systèmes robotiques, tels que les bras manipulateurs et les fauteuils électriques multi-positions, couplés avec des systèmes de communication, tels que l’accès à l’informatique et à la téléphonie, dans l’environnement intelligent des personnes handicapées, reste une étape importante à franchir par la communauté scientifique.

De la Maison Intelligente à l’Environnement Intelligent…

Le fait de considérer chaque aide technologique comme un système indépendant conditionne quelque peu la conception de l’interface homme-machine et favorise sa multiplicité. Cela est un inconvénient majeur dans ce domaine de recherche. La stratégie que nous préconisons est de se placer du point de vue de l’utilisateur qui considère les aides technologiques comme un ensemble cohérent répondant à ses besoins particuliers dans différentes situations au quotidien. La réponse pourrait se résumer en trois points :

  • Nous considérons l’ensemble cohérent comme étant un environnement constitué d’objets communicants (robots, fauteuils, ordinateurs, téléphones, ouvertures, éclairage, etc.). Nous pouvons parler d’environnement intelligent destiné à fournir un ensemble de services aux personnes dépendantes.

  • Les besoins particuliers des utilisateurs imposent d’une part, une interface unifiée pour accéder à l’environnement intelligent et d’autre part, la possibilité d’adaptation et de personnalisation de l’interface.

  • L’utilisation des aides technologiques ne doit pas se limiter au domicile, mais s’adapter aux différentes situations aussi bien à l’intérieur (domicile, hôpital, lieu de travail) qu’à l’extérieur (le quartier, la gare, le centre commercial…).   

Pour aborder cette problématique complexe je vous propose de nous réunir (utilisateurs, industriels, chercheurs, associations…) dans le cadre de ce 2ème Workshop annuel  « Maison Intelligente et Dépendance » pour débattre de solutions susceptibles de répondre aux besoins des personnes dépendantes, suite à un handicap ou à l’accroissement de leur âge.

 L’équipe du projet Maison Intelligente, Action Innovante financée par le Groupe des Écoles des Télécommunications (GET) et les industriels de la Fondation Louis Leprince Ringuet (FLLR), vous présenteront les premiers prototypes réalisés dans le cadre de démonstrations animées par des chercheurs et des industriels.

Merci de vous joindre à nous 

Mounir Mokhtari

Président du Workshop

  Comité d’organisation :

Responsable:

  • Mounir Mokhtari, INT Evry

Membres :

  • Bessam Abdulrazak, INT

  • Gérard Chollet, Telecom Paris

  • André Thépaut, ENST Bretagne

  • Mohamed Ali Feki, INT

  • Chantal Vallet, INT

  Déroulement de la journée 

 

09:15 - 09:30 

Accueil - Café

09:30 -10h30 

Introduction :

  • Michel Lartail, Directeur INT

  • Claude Guéguen, Directeur Scientifique GET

Présentations orales : Technologies et handicap

Mounir Mokhtari, INT/GET

 

Invité :

  • Jean Claude Gabus, Fondation Suisse pour les Téléthèses.

10 :30  Pause 

Forum : Visite des stands

10 :45 –11:15

Forum : Démonstrations / Posters 
  • Télécom Paris, reconnaissance vocale et multimodalité

  • INT Evry, Interface Homme-Machine et évaluation

11:15 - 12:15             

Présentations  orales : Technologies et personnes âgées

Chantal Vallet, INT/GET

 

Invités :

  • Gérard Cornet, Université Paris 13

  • Hans Brettel, Telecom Paris/GET

12:15 - 13:30 Repas

 

13h30 - 14h00 

Forum : Démonstrations / Posters

  • ENST Bretagne, Protocoles de Communications

  • INT Evry: Télémédecine

14h00 - 15h00

Présentations orales : Technologies et Télémedecine

Gérard Chollet, Telecom Paris/GET

 

Invités :

  • Isabelle Ferain, Multitel, Belgique

  • Patrick Cocquet. Six Wind, Paris

15h00 - 16h30

Brain storming : Discussion ouverte avec tous les participants

16:30 – 17:00             

Forum : Visite libre des stand

 

nombre de pages visitées 60410

Contact : Mounir Mokhtari : Enseignant Chercheur à TELECOM SudParis.

Accueil Plan du site Contact Plan d'accès Rechercher Mentions légales